CLITORIS AU GOÛT DE MÉLISSE

Buche glacée à partager, buche dans la cheminée, eau fraîche pour éteindre le brasier, bouillante comme des mots d’amour, eau pure qui coule sur la peau comme une eau de toilette, un parfum, goût de mélisse qui glisse à sucer comme de la réglisse, entre vos cuisses écartées où frétille votre clitoris.
 Sur la courbure de vos seins impudiques à peine effleurés…un gland violacé pointe et s’y promène, eau glacée à la bouche pour lécher cette petite glace d’anis solitaire qui se cache derrière!!!.
Tous ces mots de fêtes qui donnent l’eau à la bouche, envie d’eau de vie pour se saouler, devant ce mont de Vénus qui mouille, suinte, ruisselle, sent une odeur de sel, de marée, de sous bois, d’aisselles, de truffe s’introduisant dans ce doux vagin béant, éponge la sauce et déguste avec appétit, comme Gargantua attablé. Savourant ce con baveux, le buvant avec bonheur, eau délicieusement salée, eau précieuse comme un diamant, pétillante comme le champagne et enivre de sensualité débridée.